SEYCHELLES > L’histoire

L’histoire des Seychelles

Une histoire mouvementée

   

Avant que les français ne s’installent en 1770, les Seychelles n’avaient été visitées que ponctuellement. Ils commencèrent l’exploitation des îles avec des esclaves venus de Madagascar et d’Afrique. Durant les guerres Napoléoniennes les Britanniques en prirent le contrôle tout en conservant les riches exploitants terriens Français et abolirent l’esclavage en 1835. La domination blanche sur l’exploitation des hommes noirs ne pris pas fin pour autant. En effet, la marine britannique qui abordait des négriers arabes, amenaient les esclaves ainsi libérés aux exploitant Français pour les faire travailler comme ‘’apprentis’’ sans salaire et donc sans possibilités de partir. Sous une administration coloniale britannique, les riches exploitant Français, que l’on appelait ‘’Grand Blanc’’ continuèrent à dominer l'économie et la vie politique. Avec les décennies et la nonchalance de nombreux exploitant finirent par céder leurs exploitations, devenant des ‘’Blanc Coco’’ ou des ‘’Blanc  Rouillé’’ lorsqu’ils finissaient par confier leur comptabilité à des noirs instruits. Parfois ils étaient affublé du doux nom de ‘’Blanc Couillon’’ ou de ‘’Blanc Pourri’’ lorsque leur hygiène était douteuse.  Des surnoms fort imagé, qui dénote que le peuple noir et le peuple blanc commençait déjà à être sur un pied d’égalité avant de nombreuses autres nations. Aujourd’hui aux Seychelles, toutes trace de racisme est révolu, mais la nostalgie reste de mise et des castes sociale subsistes. Les exploitants agricole sont toujours appelés ‘’Grand Blanc’’ même quand ils sont bien noir.  Parfois favorable mais plus souvent hostile l'administration Britannique n'avait pas permis l'importation de travailleurs indiens sous contrat. Par conséquent, la composante indienne de la population reste faible au contraire de la Réunion, et comme la minorité chinoise, se limite à une classe de commerçants.

Indépendante depuis 1976

Le pays est devenu indépendant de la Grande-Bretagne en 1976.Cette indépendance à amené le débat public sur les questions d'identité nationale et d'allégeance. Le vainqueur de la première élection à la présidence, James Mancham, a favorisé des liens étroits avec la Grande-Bretagne. Son principal adversaire, France Albert René, a vu cela comme un danger pour l'identité nationale. Il avait également forts penchants socialistes. Le Gran'bla voulait rétablir les liens avec la France. René a renversé le premier gouvernement élu dans un coup d'Etat en 1977 et a établi un régime de parti unique qui a duré jusqu'en 1992. Toutefois, son parti, le Front progressiste populaire des Seychelles (SPPF), est resté au pouvoir après les élections de 1992, et France Albert René a remporté l'élection présidentielle de 1993 et reste président depuis.
 Les commerçants indiens et chinois forment deux communautés ethniques distinctes, tout comme les ‘’Grand Blanc’’. Ceux qui ont été expulsés de Diégo Garcia lors de la base militaire Américaine sont appelés ‘’îllois’’. Ils sont également présents à Maurice et se considèrent comme distincts des Seychellois bien qu'historiquement et culturellement ils appartenaient à la catégorie des travailleurs des plantations mobile des Seychelles. Les relations ethniques sont principalement des relations de classe aux Seychelles.